GALERIE, Restaurant, Vidéos chefs

STEPHANE CARRADE – Une économie naturelle

 

Stéphane CARRADE, Chef ** à l’Hotel HACAJÏTZA démontre l’économie naturelle générée par le travail d’AQUAchiara. Il nous détail les différents aspects positifs qu’il gagne en utilisant cette solution.

 

 

On n’a pas choisi l’eau parce que l’eau c’est en fait la nôtre. Ça m’intéresse parce qu’on a une étoile verte, elle est importante. Depuis des années je fais attention à ce que je fais, surtout dans les achats. On a l’eau des Abbatilles, c’est vrai, mais ce qui m’intéressait dans le travail avec AQUAchiara c’est qu’on supprime les bouteilles d’eau, les emballages, les achats, les papiers… On fait une grosse économie et une économie naturelle. On ne pollue pas avec tous ces cartons, on essai d’alléger tout ça. On se fait notre eau, avec notre eau ! Pétillante ou naturelle avec les bouteilles, toujours les mêmes, et ça marche très bien. Les clients sont contents et nous aussi !

STEPHANE CARRADE – Cuisiner avec l’eau d’ici

 

Stéphane CARRADE, Chef ** à l’Hotel HACAJÏTZA raconte comment lui et son épouse réunionnaise ont répondu à des problématiques de cuisine grâce à l’eau microfiltrée. Il met en avant les bienfaits d’une bonne eau pour la cuisine et qui plus est lorsqu’elle provient de sa région.

 

L’eau est importante dans la cuisine. On s’est rendu compte avec mon épouse qui est réunionnaise et qui cuisine très bien qu’avec les mêmes gamelles, les mêmes produits (que l’on fait venir de la Réunion), qu’on les cuisine ici ou là-bas, le gout n’est pas le même. Même si c’est très bon ici, c’est meilleur là-bas. On s’est aperçu que c’était l’eau de la pompe qui faisait la différence. Dans tous les endroits, quand on fait des préparations, l’eau est importante, tout change avec l’eau. Et l’eau, il faut qu’elle soit de la région et la plus pure possible bien-sûr.