7raisons

7 raisons pour lesquelles l’eau du robinet est meilleure que l’eau en bouteille

A l’aide d’investissements publicitaires gigantesques, les vendeurs d’eau en bouteille ont réussi à imposer l’idée selon laquelle l’eau du robinet serait moins bonne que les eaux embouteillées. A travers cet article, nous vous partageons 8 raisons pour lesquelles il vaut mieux boire de l’eau du robinet que de l’eau en bouteille.

 

1 – L’eau du robinet est tout aussi sûre à boire que l’eau en bouteille

 

La qualité de l’eau du robinet en France est strictement contrôlée et les relevés réalisés par le Ministère de la Santé sont accessibles librement sur Internet. Si vous voulez en savoir davantage sur la qualité de l’eau dans votre région, vous pouvez la vérifier directement sur le site dédié (//solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/eau).

 

Filtrée plusieurs fois par différents procédés avant d’arriver dans les foyers (ozonation, filtrage UV, chloration), l’eau du robinet peut être consommée sans limite et sans risque pour la santé.

 

2 – L’eau du robinet est moins chère que l’eau en bouteille

 

Consommer de l’eau en bouteille peut vite revenir très cher. Une famille de 4 personnes (2 adultes et 2 enfants) consomme en moyenne 6L d’eau à boire par jour, soit 3€ par jour avec un prix moyen de 0,5€/L. Sur l’année, cela représente un budget conséquent de plus 1000€.

A l’inverse, une consommation équivalente annuelle d’eau du robinet représente un budget annuel de…6,57€ !

 

3 – Il existe de nombreux dispositifs pour rehausser le goût et la fraîcheur de l’eau du robinet

image2

Nous venons de voir que consommer l’eau du robinet est 150 fois plus économique que l’eau en bouteille. Cela laisse de la marge pour s’équiper en dispositifs rendant l’eau du robinet plus agréable à boire ! Chez AQUAchiara, nous proposons une large gamme de fontaines à eau permettant un accès permanent et instantané à une eau fraîche, microfiltrée, pétillante ou non.

4 – L’eau en bouteille pollue énormément

 

Contrairement à l’eau du robinet captée localement, l’eau en bouteille doit être transportée par camion entre le lieu de production et le lieu de consommation. Cela engendre des émissions inutiles de dioxyde de carbone. Dans un monde où consommer locavore et en circuits courts devient de plus en plus important, il paraît cohérent de délaisser les eaux en bouteille.

Au-delà de la pollution liée aux transports s’ajoute la pollution liée au contenant : les bouteilles en plastiques, se retrouvent souvent dans des déchetteries, des incinérateurs ou tout simplement dans la nature. Même lorsqu’elles sont recyclées, le processus de recyclage nécessite une consommation d’énergie inutile alors que l’eau du robinet est disponible partout.

 

Même les bouteilles en verre sont souvent mono-usage : après utilisation, elles doivent être récupérées et fondues à 1200°C pour recréer de nouvelles bouteilles en verre. Il s’agit d’un procédé très énergivore.

 

 

5 – L’eau en bouteille n’est pas meilleure pour la santé que l’eau du robinet

image3

C’est un autre argument mis en avant par les embouteilleurs : l’eau de source serait meilleure pour la santé que l’eau du robinet. Or, en termes d’apports nutritionnels, il n’y a pas de différence significative entre les deux, ni d’études prouvant que l’une serait meilleure que l’autre. D’autant plus que l’eau en bouteille provient des mêmes réseaux que l’eau du robinet à près de 70%.

 

En revanche, des tests sur l’eau en bouteille plastique ont révélé que 93% d’entre elles contiennent des microplastiques (//www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6141690/). Contrairement aux idées reçues, ce serait même l’eau du robinet qui serait plus saine que l’eau en bouteille !

6 – De nombreux chefs et hôteliers, y compris étoilés, ont déjà franchi le pas

 

Simone Zanoni du George V, David Gallienne du Jardin des Plumes, Guy Savoy, Arnaud Faye, Marc Haerberlin, Franck Pûtelât, Laurent Lemale… nombreux sont les chefs qui ont abandonné l’eau en bouteille pour se tourner vers les fontaines à eau micro-filtrée AQUAchiara. Empreints d’une conscience écologique et résolument locale, ils sont sensibles à l’importance de protéger notre environnement et les produits locaux, dont l’eau fait partie !

L’eau est en effet au cœur de la cuisine : utilisée en rinçage, en cuisson et consommée pendant le repas, on ne peut pas penser une cuisine écologique sans y intégrer la problématique de l’eau !

L’eau du robinet directement disponible au point d’utilisation dans 99% des cas et à volonté, respecte des valeurs de qualité imposée par le Ministère de la Santé et reste un confort d’utilisation sans précèdent.

 

 

7 – Les avantages offerts sous forme de gratuité ou de remise arrière, par les distributeurs ne compensent pas les coûts de leur eau

 

Les embouteilleurs offrent souvent des avantages en nature aux restaurateurs pour les inciter à continuer à vendre de l’eau en bouteille à leurs clients. Parasols offerts, ristournes, … il peut être tentant de signer un contrat d’exclusivité avec un distributeur de boisson quand on est restaurateur. Cependant, en faisant le calcul, on se rend souvent compte qu’une fontaine à eau est beaucoup plus économique. Et au-delà de la problématique économique, il n’y a pas de comparaison en termes d’écologie, comme nous venons de le voir.

 

Aberration écologique et économique, il est temps de mettre un terme à la consommation de l’eau en bouteille ! Nous espérons que ces 7 raisons vous ont donné envie de passer à l’eau du robinet, qu’elle soit micro-filtrée par AQUAchiara ou non !