noah-usry-316658-unsplash

L’eau micro filtrée : le secret pour une eau affinée et une bonne santé

Comment choisir son eau ? Eau en bouteille ? Eau des réseaux ? Quelle est l’option la plus sûre pour une eau purifiée bonne pour la santé et pour l’environnement ? Voici quelques questions que vous vous posez certainement et auxquelles nous allons vous répondre dans cet article.

De plus en plus de grands noms de la restauration mettent en avant l’importance d’une eau de qualité. En décembre dernier, 13 grands Chefs français signaient un manifeste annonçant la création d’un collectif agissant pour une eau « pure et authentique ». Cette bataille est nommée par certains (comme par le média Slate) le « bluewashing », c’est-à-dire une volonté de ne pas valoriser n’importe quelle eau.

Car en effet, entre eau du robinet, eau en bouteille et eau microfiltrée, il est difficile de savoir à laquelle se confier.

La qualité de l’eau du robinet peut laisser à désirer. Présence de chlore, de résidus de métaux en tout genre, de pesticides… l’alarme a pourtant été sonnée à de nombreuses reprises. Si elle n’est pas notre alliée santé, celle conditionnée en bouteilles en plastique ne l’est pas forcément non plus. En plus de nous exposer à des produits dangereux comme le bisphénol A, le plastique pollue à vitesse grand V nos écosystèmes ! Plus de 300 millions de tonnes de plastique sont jetées chaque année dans le monde et finissent très souvent dans la nature et les océans.

Alors, faire le choix d’une eau microfiltrée c’est agir à deux niveaux : celui de la préservation de son capital santé et celui de la planète. Nous expliquons ici pourquoi.

1-      L’eau des réseaux, une eau potable (qui respecte les valeurs de qualité émises par le Ministère de la santé)  mais de moindre qualité

Pratique et très économique (2 à 6 euros/m3 en France), l’eau des réseaux est fortement plébiscitée. Elle est en effet consommée par un Français sur deux. Pourtant, nul n’ignore que dans certaines régions plus que dans d’autres la présence de résidus polluants est conséquente.

2

 

L’utilisation de pesticides dans les champs, les défauts de surveillance et l’ancienneté des installations hydriques sont pointés du doigt. De nombreuses études fleurissent sur le sujet et alertent sur les risques d’une hydratation quotidienne via l’eau des réseaux.

2-      L’eau en bouteille (minérale ou de source), une alternative peu éco-responsable

La consommation d’eau en bouteille ne cesse d’augmenter. La France est le 4e plus grand consommateur européen d’eau en bouteille. Selon une enquête réalisée par France Info, 8 français sur 10 ont plus confiance en sa pureté qu’en celle du robinet. Neutre, intégrant que certains traitements (déferrisation et adjonction de dioxyde de carbone) et soumise à de nombreuses règlementations, l’eau conditionnée en bouteille serait meilleure pour notre santé. Mais qu’en est-il de celle de notre planète ?

3

Le plastique qui conditionne ces bouteilles est un matériel extrêmement polluant. Une bouteille en plastique met plus de 1000 ans à se biodégrader. L’empreinte carbonique d’une bouteille d’eau n’est pas à prendre à la légère, car outre son conditionnement c’est aussi son transport qui coûte à la planète.

Alors pour quelle solution opter ?

3 – L’eau micro filtrée concilie préservation de notre santé et de notre planète !

L’eau micro filtrée propose une alternative à cette impasse en respectant à la fois notre santé et notre planète.

L’eau plate ou pétillante micro filtrée est plus pure et plus respectueuse de l’environnement. Avec un système de purification d’eau, vous participez ainsi à la réduction des déchets plastiques et du coût énergétique que l’achat de bouteilles d’eau engendre. Vous participerez aussi à la réduction de la consommation d’énergie comme la fabrication, le transport, le stockage de l’eau en bouteille sont très énergivores. Si vous êtes préoccupé par votre empreinte environnementale, n’hésitez pas à vous renseigner sur votre consommation d’énergie. Avez-vous un contrat d’énergie qui vous permet de réduire vos factures d’électricité ? Pour souscrire à un contrat d’abonnement de Direct Energie, fournisseur alternatif d’énergie, lisez cet article.

Pour ce qui est de l’eau, la technologie AQuachiara, plus pure et plus neutre, raccordée à l’eau des réseaux au point d’utilisation permet la restitution d’une eau de qualité micro filtrée à 0,4 micron fraiche et pétillante, évitant ainsi la pollution causée par le transport. Les propriétés naturelles de l’eau comme les oligo-éléments et les sels minéraux sont conservés, en revanche elle est dépossédée de tout résidu polluant, des particules en suspension, des métaux lourds et agents de conservation tel que le chlore.

4

Plus éco-responsable, l’eau micro-filtrée est à la fois zéro déchet et zéro kilomètre.  A l’heure de la prise de conscience sur les ravages écologiques de nos modes de production et de consommation, opter pour une eau micro filtrée revient à s’engager dans une démarche éco-responsable.

Alors, prenez soin de votre santé et de notre environnement à tous, buvez une eau micro filtrée gage de grande qualité.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à nous contacter.