toa-heftiba-662229-unsplash

6 conseils pour bien traiter les déchets de son restaurant

De nombreux voyants sont au rouge aujourd’hui concernant la soutenabilité de notre planète. Hausse des températures, fonte précoce des glaciers, événements climatiques extrêmes… La prise de conscience écologique est amorcée. Il faut garder à l’esprit que toute action responsable est salvatrice pour la planète. Chaque geste compte, alors il est important que vous aussi, gestionnaire d’un établissement, vous preniez cela en considération ! Vous montrerez l’exemple en étant plus éco-responsable et vous vous démarquerez de vos concurrents. Le traitement des déchets est une action facile à mettre en place mais pour autant indispensable et importante. Vous pouvez dès à présent la considérer, en prenant en compte ces 6 conseils qui vous aideront à bien les gérer.

 

1. Adaptez vos menus, ajustez vos assiettes

 

La gestion des déchets passe par un bon équilibre dans les commandes que vous faites auprès de vos fournisseurs. Fuyez les surplus et ne commandez que ceux dont vous avez besoin. Vous vous épargnerez ainsi un traitement des déchets qui, multiplié par le nombre de couverts et de services, peut s’avérer colossale. Veillez à bien doser également vos assiettes, et à ne pas les surcharger. Étudiez donc avec attention quelles sont les justes proportions, cela vous permettra de ne pas gaspiller et donc de pouvoir faire plus d’assiettes et d’avoir moins de reste !

photo d'assiettes modérément remplies, en cours de préparation

2. Ne jetez pas les invendus du jour, recyclez-les

 

Si vous avez des fruits et légumes abimés ne les jetez pas, mais incorporez-les à vos recettes : faites-en des soupes chaudes ou froides, des jus, des compotes… Cela vous permettra de créer des petits plus à proposer en accompagnement à vos clients.

Repérez par ailleurs les ingrédients que vous utilisez qui induisent les plus grandes quantités de déchets et réduisez-les ou trouvez des alternatives qui en génèrent moins ! Cela vous permettra d’avoir moins de pertes à traiter et donc de moins gaspiller.

photo d'une soupe

3. Pensez au tri sélectif

Renseignez-vous sur les consignes pour trier vos déchets sans vous tromper. Papier, carton, plastique… Si vous pouvez réduire votre consommation de ces matériaux très polluants, vous ne pouvez évidemment pas passer à côté de leur utilisation totale. Il est donc important que vous vous renseigniez sur les bonnes pratiques en termes de tri sélectif. En cas de doute, pensez donc à consulter les nombreux sites qui vous éclaireront. N’hésitez pas à imprimer des explications claires pour que vos équipes s’y retrouvent et puissent en un regard savoir où placer le déchet qu’ils souhaitent recycler.

poubelles de couleur pour gestion des déchets

4. Informez vos équipes en amont

 

Au sein d’un restaurant vous n’êtes pas le seul à bord. Il est important que toute votre équipe soit au courant de votre engagement en faveur d’une réduction des déchets. Pour cela faites le point avec toutes les personnes travaillant avec vous en expliquant les bonnes attitudes et les bons gestes à adopter. Cela vous permettra d’être en cohérence avec les valeurs que vous défendez et vous assurera de les voir mises à l’œuvre. Mettez en place des règles à respecter qui soient claires et connues de tous.

Photo d'une équipe soudée

5. Proposez à vos clients de ramener vos plats jusque chez eux

Le gaspillage alimentaire représente au total 9 millions de tonnes (soit presque 137kg par personne). Ce chiffre est alarmant. Cela étant dit, des actions pour le diminuer peuvent être prises à petite échelle par vous propriétaire de restaurant.

Les doggy bags par exemple, deviennent de plus en plus répandus. Ils sont des options à envisager, car les clients sont nombreux à ne pas finir en intégralité leur assiette. Il est important de pouvoir leur proposer une petite boîte avec laquelle ils peuvent apporter jusque chez eux les restes de leur repas. Tout le monde en est gagnant, le client repart repu et content de prolonger l’expérience chez lui. De votre côté, vous avez moins de déchets à gérer et les fruits de notre planète ne sont pas inutilement gaspillés.

Pensez également aux applications anti-gaspillage comme Too good to go pour les restaurateurs-traiteurs et les épiceries. Elles permettent aux clients de passer sur la plage horaire indiquée et de récupérer un panier d’invendues à un prix bradé.

Photo d'un doggy bag

6. Pensez à la solution AQuachiara, l’eau micro-filtrée, comme alternative aux bouteilles d’eau en plastique

 

Les bouteilles en plastiques consommées au restaurant ne sont pas sans conséquence sur la gestion de vos déchets. En plus d’être encombrant, le plastique est extrêmement polluant. Une bouteille en plastique met entre 100 et 1000 ans pour se décomposer. En optant pour l’alternative AQuachiara vous n’avez plus de stock de bouteilles d’eau à gérer ni à recycler ! Nos bouteilles en verre sont en effet rechargeables à souhait. Pensez-y car le coût financier et environnemental du recyclage des produits polluants n’est pas négligeable.

bouteilles AQuachiara en verre