luke-schobert-1187974-unsplash

3 gestes simples pour rendre son entreprise et son restaurant d’entreprise responsables

88% des Français estiment qu’une bonne politique de responsabilité sociale améliore leur perception d’une entreprise. Adopter une démarche en faveur du développement durable et du respect de l’environnement bénéficie donc aussi bien à la défense de la planète qu’à la réputation d’une entreprise.1

La vie bureautique est génératrice de polluants. Ce sont 2,4 millions de tonnes de déchets qui ont été produits par les activités de bureau en 2018. Alors comment réduire la quantité de déchets produits sur son lieu de travail ? Comment favoriser la mise en place de comportements respectueux de l’environnement au sein de l’entreprise ? Voici nos conseils pratiques à appliquer au sein de son lieu de travail et du restaurant de son entreprise.

1.Recyclage des déchets et sensibilisation des salariés

Le meilleur moyen d’optimiser une production de déchet est d’élaborer une politique en faveur de la gestion de ceux-ci au sein de l’entreprise et de son restaurant. Favoriser le recyclage est un moyen simple et efficace pour préserver l’environnement. Pour se faire, la formation et la sensibilisation de ses salariés au tri sélectif est le premier geste à mettre en place : mise à disposition des poubelles spécifiques, d’un composteur, installation de bornes de recyclage pour des déchets idoines tels que les piles ou les mégots de cigarette sont autant de façons de participer au recyclage des produits jetables. Il en est de même pour les restaurants d’entreprise. En effet, à l’heure du déjeuner les emballages plastiques, les canettes, les capsules de café, les gobelets pullulent et ne sont pas toujours triés afin de leur offrir une seconde vie. 2

L’organisation ludique de missions engagées et responsables peut offrir une cohésion des équipes autour des questions sociétales que sont le respect de l’environnement et peut aboutir à des prises de conscience individuelles. En plus de ces investissements personnels, l’engagement d’un collectif de travail aura aussi pour effet de profiter à l’image de l’entreprise en son entier.

2. Aménagements en faveur du développement durable

Si le recyclage est aujourd’hui un outil majeur en faveur de la protection de notre planète, il s’agit d’une solution coûteuse à long terme et qui ne permet pas un réel ajustement des comportements individuels. D’autres habitudes collectives sont alors à acquérir pour diminuer la production de déchets des salariés en faveur d’un développement durable.3

Afin d’éviter une effervescence des consommables jetables, l’entreprise peut mettre en place des solutions alternatives plus durables au sein de l’entreprise et de son restaurant. Penser un espace pour cuisiner au déjeuner et fournir de la vaisselle peut ainsi inciter et favoriser la préparation de plats dans des contenants non jetables pour les petites entreprises. Pour les entreprises à taille plus importante possédant un restaurant, il est conseillé d’indiquer les règles de recyclage au moment du débarras des détritus… Ces investissements internes peuvent s’avérer très bénéfiques économiquement pour l’entreprise sur la durée  (par exemple lorsqu’il est question de réduire sa consommation de papier ou de verres en plastique) et s’ancrer par la même occasion dans une démarche responsable.

3. AQuachiara, l’eau micro-filtrée comme alternative aux bouteilles et verres en plastique au sein de l’entreprise et de son restaurant

L’eau en bouteille est le produit le plus vendu en grande surface et 49 % des Français la consommaient notamment sur leur lieu de travail en 2018. Pourtant, le plastique est l’un des polluants qui met le plus de temps à se décomposer. Comment remédier à cette consommation excessive de plastique ?

L’eau du robinet bénéficie d’une image dégradée aux yeux des consommateurs alors même qu’il s’agit de l’un des aliments les plus contrôlés en France. L’accès à un point d’eau de source ou à une bonbonne en entreprise et au sein de son restaurant restent encore rare et ne sont présentes que dans 6% des entreprises en 2018. La technique de l’eau micro-filtrée utilisée par AQuachiara permet d’optimiser les vertus de l’eau du robinet en privilégiant des équipements et des filtres respectueux de l’environnement.4

L’alternative AQuachiara offre en effet la possibilité de changer la façon de consommer l’eau au travail : plus besoin de trier les cadavres des bouteilles en plastiques pour les recycler. Chacun peut se servir d’eau dans son propre verre ou sa gourde (AQuachiara propose des gourdes éco-responsables).